YUL Run Fr

YUL Run Fr

Commentaires

Long overdue to see a Canadian running shoe company/brand! I have ordered my first pair of shoes and look forward to supporting you.
Le Père Noël porte toujours ses Math Sport pour faire sa tournée ! 🎅

On lâche pas 👍
Premiers 4km avec . Des pantoufles pour mes pieds capricieux
Yéééé!!! J’ai enfin reçu ma paire!! J’ai vraiment hâte d’aller les essayer 🤩😍
Les meilleures chaussures que j’ai ! Vraiment confortable et très durable. Excellent service de vente et après ventes. Entièrement satisfait. (Produit québécois dont nous pouvons être fiers)
Merci à toute l’équipe de Math Sport!!! Super suivi de ma commande (corriger ma grandeur car elle ne correspondait pas à ma dernière grandeur commandé!!) 🤪 Puis suivi téléphonique de Mathieu, oui oui, le fondateur de MATH Sport, lui-même pour corriger la couleur commandée pour la bonne grandeur !!! J’adore mes Gen2!!!
👍🏻👍🏻👍🏻
La trousse d’essai gratuite, c’est quoi ? Et ça marche comment?
Êtes vous sortie dehors aujourd'hui? Mon dieu que ça fais du bien! 2h à courir après les arcs en ciel 🌈 🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈
#arcenciel #courir #couleur #dehors
#mathsport
J’ai des souliers de génération 1 mais je regarde pour m’acheter une nouvelle paire pour mon premier marathon

Quelle est la différence entre les générations? Car j’ai vu que la génération 3 est disponible

Merci
Je les adores....
Meilleur temps à vie pour un 10 km. Merci Math Sport :-) 😁
Avec mes fidèles MathSport gen 1 Après 1h45min de course à la pluie au Demi-marathon des microbrasseries de Bromont.

MATH Sport devient YUL !
Équipez-vous de la tête aux pieds avec les couleurs vibrantes de nos kits assortis, conçus de produits de qualité.

Chaussures de course de sentier et de route, chaussettes, casquettes, chandails. YUL offre des chaussures de course à pied durables et des tenues vibrantes assorties pour tous les types de coureurs. Notre stratégie de précommande unique assure un achat respectueux de l'environnement, un prix équitable et une correspondance exacte aux besoins de chaque client.

Fonctionnement normal

06/03/2021

Tes souliers ont tout donné? Voici comment leur redonner leur allure de jeunesse! 😉
#mathsport
#lavermessouliers

06/01/2021

Elle est où la limite?🤔

Depuis mon plus jeune âge, la course🏃 était très utile dans mes sports préférés, courir vite était un atout, mais comme plusieurs jeunes à cet âge, la course n’est pas un sport en soi, cela faisait partie de quelque chose de plus grand, dans mon cas: les sports collectifs. Et pour être bien honnête, je n’aimais pas courir pour courir...

Puis, j’ai lentement appris à apprécier la course🏃 plus les années avançaient et ma curiosité sur les capacités physiques des humains grandissait. Puis est venu l’âge où la course pris de plus en plus de place comme une finalité et non pas seulement comme un moyen. J’ai voulu voir jusqu’où on pouvait aller avec notre corps. À ce moment, le sport, l’entraînement et le coaching occupaient mes journées. En entrant à l’université🎓 en enseignement de l’éducation physique, j’avais besoin d’un objectif 🎯pour continuer de m’entraîner. Les courses à obstacles m’ont permis de me développer un peu plus en mariant la course avec l’entraînement physique. Après quelques années, j’ai découvert la ‘’trail’’ et surtout ‘’ l’ultra trail’’.🌲

Combiner mes acquis sur le corps humain, la course🏃, l’entraînement physique, les saines habitudes de vie tout en parcourant des sentiers🌲, des montagnes🗻 et en ayant des points de vue toujours plus beaux les uns que les autres, attrayants vous dites?

À mon avis, c’est qu’il n’y a rien de mieux! J’ai maintenant la chance de pouvoir pousser la machine pour voir jusqu’où elle peut m’emmener. Après quelques 50 et 80km derrière la cravate, j’ai encore des questionnements sans réponses: Y a-t-il une limite à ce qu’on peut courir avec le bon entraînement? 🤔Quand le corps ne veut plus avancer, c’est le mental qui le fait ou bien c’est le corps qui n’envoie pas le bon message? Dans le cas contraire, c’est le mental🧠 qui te fait croire qu’il ne peut plus avancer, mais le corps peut-il encore en prendre?

J’ai donc l’objectif 🎯de continuer d’augmenter les distances, jusqu’à combien? Bonne question... Pour 2021, l’objectif est un 160km au Bromont Ultra en octobre. J’en profiterai pour amasser des fonds pour la cause contre le cancer. 🎗Cette maladie qui a dernièrement frappé un ami très proche et mon père. Je serai donc un 100 Miller en octobre prochain pour eux, et pour tous ceux qui se battent contre le cancer!

Antoine Sigouin
Ambassadeur

Elle est où la limite?🤔

Depuis mon plus jeune âge, la course🏃 était très utile dans mes sports préférés, courir vite était un atout, mais comme plusieurs jeunes à cet âge, la course n’est pas un sport en soi, cela faisait partie de quelque chose de plus grand, dans mon cas: les sports collectifs. Et pour être bien honnête, je n’aimais pas courir pour courir...

Puis, j’ai lentement appris à apprécier la course🏃 plus les années avançaient et ma curiosité sur les capacités physiques des humains grandissait. Puis est venu l’âge où la course pris de plus en plus de place comme une finalité et non pas seulement comme un moyen. J’ai voulu voir jusqu’où on pouvait aller avec notre corps. À ce moment, le sport, l’entraînement et le coaching occupaient mes journées. En entrant à l’université🎓 en enseignement de l’éducation physique, j’avais besoin d’un objectif 🎯pour continuer de m’entraîner. Les courses à obstacles m’ont permis de me développer un peu plus en mariant la course avec l’entraînement physique. Après quelques années, j’ai découvert la ‘’trail’’ et surtout ‘’ l’ultra trail’’.🌲

Combiner mes acquis sur le corps humain, la course🏃, l’entraînement physique, les saines habitudes de vie tout en parcourant des sentiers🌲, des montagnes🗻 et en ayant des points de vue toujours plus beaux les uns que les autres, attrayants vous dites?

À mon avis, c’est qu’il n’y a rien de mieux! J’ai maintenant la chance de pouvoir pousser la machine pour voir jusqu’où elle peut m’emmener. Après quelques 50 et 80km derrière la cravate, j’ai encore des questionnements sans réponses: Y a-t-il une limite à ce qu’on peut courir avec le bon entraînement? 🤔Quand le corps ne veut plus avancer, c’est le mental qui le fait ou bien c’est le corps qui n’envoie pas le bon message? Dans le cas contraire, c’est le mental🧠 qui te fait croire qu’il ne peut plus avancer, mais le corps peut-il encore en prendre?

J’ai donc l’objectif 🎯de continuer d’augmenter les distances, jusqu’à combien? Bonne question... Pour 2021, l’objectif est un 160km au Bromont Ultra en octobre. J’en profiterai pour amasser des fonds pour la cause contre le cancer. 🎗Cette maladie qui a dernièrement frappé un ami très proche et mon père. Je serai donc un 100 Miller en octobre prochain pour eux, et pour tous ceux qui se battent contre le cancer!

Antoine Sigouin
Ambassadeur

05/25/2021

👉Quand un parcours en inspire un autre...

Promu🎓 en 2011 de l’université Laval, j’enseigne l’éducation physique depuis. En plus d’être un promoteur infatigable de la santé physique et du mieux-être, je me fais un point d’honneur d’être très actif🏃, en ce sens, dans la communauté.
En fait, j’ai fait mes débuts dans le monde de l’athlétisme aux alentours de 5 ans, mais plus sérieusement à l’âge de 8 ans. De fil en aiguille, j’ai gravi les niveaux du sport en passant d’athlète régional jusqu'à représenter l’équipe canadienne à la marche olympique sur la scène internationale.🥇
Pendant ce temps, je continuais mon travail de coureur également🏃. Je figurais d’ailleurs parmi les meilleurs coureurs québécois longue distance tant en athlétisme qu’en cross-country où j’atteignais régulièrement le top 5 et le podium🏆. J’ai participé au cross-country depuis ma 5e année scolaire au niveau régional et au niveau provincial et j’y ai très bien performé. J’ai également fait partie du club d’athlétisme le Rouge et Or durant mes 4 années universitaires.
Depuis ce temps, je suis beaucoup plus impliqué comme sportif et entraîneur. Je suis entraîneur💁avec le club de course le Club du mille de St-Félicien, entraîneur de vélo🚵 de montagne avec les clubs Vélo2max de St-Félicien et Cyclone d’Alma. Je suis également responsable de camps sportifs estivaux.☀️
Je perçois mon rôle d’ambassadeur avec la même vision que j’ai de l’enseignement et du coaching. Donner au suivant en transmettant des valeurs que j’ai reçues dans le sport. Que la plateforme sportive aide à faire grandir des personnes en tant que meilleurs êtres humains.🙋‍♀️🏃 Et ce, en promouvant les saines habitudes de vie, les plaisirs du sport et tous ses ancrages positifs.👍
La course et le sport sont pour moi plus que des passions, plus que des moyens de dépassement de soi, plus que de simples outils d’accomplissement et de réussites… pour moi c’est un mode de vie!🙂

Alexandre Villeneuve Gagné
Ambassadeur

👉Quand un parcours en inspire un autre...

Promu🎓 en 2011 de l’université Laval, j’enseigne l’éducation physique depuis. En plus d’être un promoteur infatigable de la santé physique et du mieux-être, je me fais un point d’honneur d’être très actif🏃, en ce sens, dans la communauté.
En fait, j’ai fait mes débuts dans le monde de l’athlétisme aux alentours de 5 ans, mais plus sérieusement à l’âge de 8 ans. De fil en aiguille, j’ai gravi les niveaux du sport en passant d’athlète régional jusqu'à représenter l’équipe canadienne à la marche olympique sur la scène internationale.🥇
Pendant ce temps, je continuais mon travail de coureur également🏃. Je figurais d’ailleurs parmi les meilleurs coureurs québécois longue distance tant en athlétisme qu’en cross-country où j’atteignais régulièrement le top 5 et le podium🏆. J’ai participé au cross-country depuis ma 5e année scolaire au niveau régional et au niveau provincial et j’y ai très bien performé. J’ai également fait partie du club d’athlétisme le Rouge et Or durant mes 4 années universitaires.
Depuis ce temps, je suis beaucoup plus impliqué comme sportif et entraîneur. Je suis entraîneur💁avec le club de course le Club du mille de St-Félicien, entraîneur de vélo🚵 de montagne avec les clubs Vélo2max de St-Félicien et Cyclone d’Alma. Je suis également responsable de camps sportifs estivaux.☀️
Je perçois mon rôle d’ambassadeur avec la même vision que j’ai de l’enseignement et du coaching. Donner au suivant en transmettant des valeurs que j’ai reçues dans le sport. Que la plateforme sportive aide à faire grandir des personnes en tant que meilleurs êtres humains.🙋‍♀️🏃 Et ce, en promouvant les saines habitudes de vie, les plaisirs du sport et tous ses ancrages positifs.👍
La course et le sport sont pour moi plus que des passions, plus que des moyens de dépassement de soi, plus que de simples outils d’accomplissement et de réussites… pour moi c’est un mode de vie!🙂

Alexandre Villeneuve Gagné
Ambassadeur

05/18/2021

Un petit côté ''mini-wheats''! 😄

Êtes-vous de type courir 🏃sur un tapis roulant ou exclusivement à l’extérieur🌞 ?

J’ai décidé de me pencher sur le sujet, puisque j’ai souvent entendu des commentaires négatifs concernant les entraînements faits sur un tapis. Comme si ce n’était rien, que ça ne comptait pas parce que tu choisissais le confort de ton sous-sol ou de la salle d’entraînement.

Je cours depuis longtemps🏃‍♀️. Les premières années, je courais exclusivement sur un tapis au gym. Je détestais aller m'entraîner dehors et je n’avais pas de montre⏱ intelligente, donc aucun intérêt d’aller faire des kilomètres sans statistiques. Je pouvais faire des demi-marathons sur un tapis sans problème. Je suis du genre à aimer avoir le contrôle sur la vitesse, l’inclinaison, le vent 🌬et sur mon champ visuel (ce que je choisis de regarder à la télévision!📺). Malgré le fait que je courais plus de 100km par semaine, on m’a souvent répété que le tapis faisait tout le travail pour moi et que je n’étais pas une vraie coureuse🤔. Je rageais 😡en entendant ce genre de propos et je me disais : bien en quoi ça concerne les autres ?
Lorsque j’ai travaillé avec un entraîneur👨, il m’a obligé à faire des entraînements extérieurs. 🌲Yark! Courir dehors ! Donc je me suis acheté une montre GPS⌚️. Ça m’a pris beaucoup temps à apprécier courir dehors. Choisir les bons vêtements👕 selon la température🌤, affronter le vent ou essayer de déterminer un trajet pour réussir à diminuer son impact, mettre de la crème solaire pour éviter de brûler et trouver une stratégie d’hydratation🥤. En plus, d’essayer de varier mes parcours, parce que dans mon petit village on fait vite le tour des options! Bref, il m’a fallu un certain temps⏳, voir même quelques années, avant d’aimer la course extérieure🌲. Une petite voix dans ma tête me répétait régulièrement : « Embarque sur le tapis, c’est tellement plus simple ! »
Je me suis entêtée dans ma quête de réussir à aimer courir 👟dehors. Pourquoi ? En grande partie parce que je me suis longtemps sentie jugée par les autres d’être une coureuse de tapis ! Comme si je n’étais pas une vraie, malgré ma vitesse et mes distances plus que respectables. J’étais une mère monoparentale, avec de jeunes enfants👶, donc le tapis était souvent pour moi ma seule option. Et j’aimais ça ! C’est encore le cas d’ailleurs.

J’ai depuis longtemps décidé d’assumer mon côté ''mini-wheats'' ! Je cours davantage dehors 3 saisons par année🌲. Par contre, je fais toujours mes entraînements en intervalles sur le tapis🏃‍♀️, simplement parce que je trouve que c’est plus pratique et que j’aime ça. Disons-le, à -30 degrés l’hiver❄️, le vent dans le visage, j’opte sans aucune culpabilité pour un entraînement intérieur. Je me demande encore pourquoi aux yeux des gens c’est si négatif de courir sur un tapis ?🤔

Si tu aimes ça faire le hamster🐹 sur ton tapis en écoutant Gino à Salut Bonjour le matin : go, vas-y ! Bien qu’il n’y a rien de meilleur qu’une bonne bouffée d’air frais, y reste que ton entraînement ne sera pas moins bénéfique pour autant! 👍

Katy Major
Ambassadrice

Un petit côté ''mini-wheats''! 😄

Êtes-vous de type courir 🏃sur un tapis roulant ou exclusivement à l’extérieur🌞 ?

J’ai décidé de me pencher sur le sujet, puisque j’ai souvent entendu des commentaires négatifs concernant les entraînements faits sur un tapis. Comme si ce n’était rien, que ça ne comptait pas parce que tu choisissais le confort de ton sous-sol ou de la salle d’entraînement.

Je cours depuis longtemps🏃‍♀️. Les premières années, je courais exclusivement sur un tapis au gym. Je détestais aller m'entraîner dehors et je n’avais pas de montre⏱ intelligente, donc aucun intérêt d’aller faire des kilomètres sans statistiques. Je pouvais faire des demi-marathons sur un tapis sans problème. Je suis du genre à aimer avoir le contrôle sur la vitesse, l’inclinaison, le vent 🌬et sur mon champ visuel (ce que je choisis de regarder à la télévision!📺). Malgré le fait que je courais plus de 100km par semaine, on m’a souvent répété que le tapis faisait tout le travail pour moi et que je n’étais pas une vraie coureuse🤔. Je rageais 😡en entendant ce genre de propos et je me disais : bien en quoi ça concerne les autres ?
Lorsque j’ai travaillé avec un entraîneur👨, il m’a obligé à faire des entraînements extérieurs. 🌲Yark! Courir dehors ! Donc je me suis acheté une montre GPS⌚️. Ça m’a pris beaucoup temps à apprécier courir dehors. Choisir les bons vêtements👕 selon la température🌤, affronter le vent ou essayer de déterminer un trajet pour réussir à diminuer son impact, mettre de la crème solaire pour éviter de brûler et trouver une stratégie d’hydratation🥤. En plus, d’essayer de varier mes parcours, parce que dans mon petit village on fait vite le tour des options! Bref, il m’a fallu un certain temps⏳, voir même quelques années, avant d’aimer la course extérieure🌲. Une petite voix dans ma tête me répétait régulièrement : « Embarque sur le tapis, c’est tellement plus simple ! »
Je me suis entêtée dans ma quête de réussir à aimer courir 👟dehors. Pourquoi ? En grande partie parce que je me suis longtemps sentie jugée par les autres d’être une coureuse de tapis ! Comme si je n’étais pas une vraie, malgré ma vitesse et mes distances plus que respectables. J’étais une mère monoparentale, avec de jeunes enfants👶, donc le tapis était souvent pour moi ma seule option. Et j’aimais ça ! C’est encore le cas d’ailleurs.

J’ai depuis longtemps décidé d’assumer mon côté ''mini-wheats'' ! Je cours davantage dehors 3 saisons par année🌲. Par contre, je fais toujours mes entraînements en intervalles sur le tapis🏃‍♀️, simplement parce que je trouve que c’est plus pratique et que j’aime ça. Disons-le, à -30 degrés l’hiver❄️, le vent dans le visage, j’opte sans aucune culpabilité pour un entraînement intérieur. Je me demande encore pourquoi aux yeux des gens c’est si négatif de courir sur un tapis ?🤔

Si tu aimes ça faire le hamster🐹 sur ton tapis en écoutant Gino à Salut Bonjour le matin : go, vas-y ! Bien qu’il n’y a rien de meilleur qu’une bonne bouffée d’air frais, y reste que ton entraînement ne sera pas moins bénéfique pour autant! 👍

Katy Major
Ambassadrice

05/13/2021

Jusqu’où la course te mènera?🤔

Il y a 7 ans, j’entrevoyais un km comme une montagne.🏔 Un défi lancé et voilà que je franchissais, un an plus t**d, mon premier 5 km🥇les larmes aux yeux. J’suis capable!👍
Depuis, un défi n’attend pas l’autre. Grands ou petits, ces défis me poussent à aller de l’avant, et à rester active. 🏃‍♀️Il faut souligner que je ne suis pas une sportive dans l’âme, avant la course, aucun sport quotidien n’était à mon horaire.

Enfile tes souliers👟 et ouvre la porte! J’adore cette simplicité! Et avec cette pandémie qui nous ramène un peu trop souvent vers le sofa, mes souliers sont de vrais échappatoires, les alliés essentiels pour me vider l’esprit et me sentir dans l’action plus que jamais. 👟

La course ne se résume pas qu’à courir🏃‍♀️, elle aligne tout le reste. On ne se le cachera pas, la course est un ''tout''. Tu découvriras rapidement que tout le corps est impliqué, que même ton alimentation 🥗avant, pendant et après🍌 la course a un effet direct sur tes sorties. Apprendre à connaître notre ‘’machine’’ est infini. Faudra en accepter les limites par moment pour mieux les dépasser par la suite. C’est un monde constamment en évolution!✨

Élargir nos horizons! J’ai découvert une communauté extraordinaire. 🙋‍♀️🙋‍♂️J’ai rencontré, depuis, des personnes que jamais je n’aurais pensé croiser sur ma route. La petite 🏃‍♀️coureuse en moi est encore infiniment admirative devant ces grands🤩 qui prennent le temps d’encourager les nouveaux sur leur passage, qui s’arrêtent un moment pour partager leurs connaissances, qui de par leur parcours, motivent au plus haut point les autres, et ce, sans jugement sur la vitesse ou sur la distance. En tout respect, un coureur est un coureur !👍

Après des années, j’en découvre encore. La passion demeure et s’alimente par les rencontres 🙋‍♂️et les connaissances que je fais au fil du parcours. Jusqu’où ça me mènera? 🤔Je ne sais pas, mais chose certaine, le parcours est beau et j’en profite à tous les niveaux.👍

Et s’il te suffisait d’enfiler tes souliers👟, pour découvrir jusqu’où ils te mèneront?

Monia Carrier
Ambassadrice MATH Sport en 2019
Adjointe à la direction MATH Sport / YUL, depuis 2020
Fondatrice du groupe Facebook; WE CUMUL:
https://www.facebook.com/groups/131239725690982/
#mathsport

Jusqu’où la course te mènera?🤔

Il y a 7 ans, j’entrevoyais un km comme une montagne.🏔 Un défi lancé et voilà que je franchissais, un an plus t**d, mon premier 5 km🥇les larmes aux yeux. J’suis capable!👍
Depuis, un défi n’attend pas l’autre. Grands ou petits, ces défis me poussent à aller de l’avant, et à rester active. 🏃‍♀️Il faut souligner que je ne suis pas une sportive dans l’âme, avant la course, aucun sport quotidien n’était à mon horaire.

Enfile tes souliers👟 et ouvre la porte! J’adore cette simplicité! Et avec cette pandémie qui nous ramène un peu trop souvent vers le sofa, mes souliers sont de vrais échappatoires, les alliés essentiels pour me vider l’esprit et me sentir dans l’action plus que jamais. 👟

La course ne se résume pas qu’à courir🏃‍♀️, elle aligne tout le reste. On ne se le cachera pas, la course est un ''tout''. Tu découvriras rapidement que tout le corps est impliqué, que même ton alimentation 🥗avant, pendant et après🍌 la course a un effet direct sur tes sorties. Apprendre à connaître notre ‘’machine’’ est infini. Faudra en accepter les limites par moment pour mieux les dépasser par la suite. C’est un monde constamment en évolution!✨

Élargir nos horizons! J’ai découvert une communauté extraordinaire. 🙋‍♀️🙋‍♂️J’ai rencontré, depuis, des personnes que jamais je n’aurais pensé croiser sur ma route. La petite 🏃‍♀️coureuse en moi est encore infiniment admirative devant ces grands🤩 qui prennent le temps d’encourager les nouveaux sur leur passage, qui s’arrêtent un moment pour partager leurs connaissances, qui de par leur parcours, motivent au plus haut point les autres, et ce, sans jugement sur la vitesse ou sur la distance. En tout respect, un coureur est un coureur !👍

Après des années, j’en découvre encore. La passion demeure et s’alimente par les rencontres 🙋‍♂️et les connaissances que je fais au fil du parcours. Jusqu’où ça me mènera? 🤔Je ne sais pas, mais chose certaine, le parcours est beau et j’en profite à tous les niveaux.👍

Et s’il te suffisait d’enfiler tes souliers👟, pour découvrir jusqu’où ils te mèneront?

Monia Carrier
Ambassadrice MATH Sport en 2019
Adjointe à la direction MATH Sport / YUL, depuis 2020
Fondatrice du groupe Facebook; WE CUMUL:
https://www.facebook.com/groups/131239725690982/
#mathsport

Vidéos (voir toutes)

Tant attendues, bientôt livrées!
Liquidation
Claire Desjardins et YUL
Tutoriel pour pre-commander vos runnings!
Canadian Custom Trail Running Shoes Review
Trouvez le match parfait !

Emplacement

Téléphone

Adresse


6630 Paul-Emile Lamarche
Montréal-Est, QC
H1P1J7

Heures d'ouverture

Lundi 8am - 4:30pm
Mardi 8am - 4:30pm
Mercredi 8am - 4:30pm
Jeudi 8am - 4:30pm
Vendredi 8am - 4:30pm
Autres Outdoor & Sporting Goods Companies à Montréal-Est (voir toutes)
Hatlex Canada Hatlex Canada
465 Av Marien
Montréal-Est, H1B 4V7

HATLEX® is a Provider of Strength & Conditioning Equipment from Italy